· 

Comment je suis venue à fabriquer des chapeaux en laine feutrée ?

Chapeau capeline en tissu avec des fils bariolés
Un de mes 1er chapeau

Au début , il y avait des chapeaux en tissu.

Puis un jour, un ami, perdu de vue depuis longtemps, est venu nous aider à démonter un cabanon. Il était revenu dans la région et prévoyait de faire du nettoyage de jardin avec des lamas. Il en avait 3 et avait besoin d'aide pour les tondre. Je me suis proposée pour lui donner un coup de main, intéressée par les bêtes. 
Ce jour là, je suis revenue à la maison avec  des sacs de laine.

rouet, laine de lama et cardes à main
Mon 1er rouet

J'ai acheté un rouet d'occasion et j'ai appris à filer la laine en regardant des vidéos sur internet.


Voyant cela, une amie de mes filles m'a demandé si je pouvais lui filer de la laine de mouton qu'elle m'a procuré afin de se faire une écharpe pour son mariage. J'avais alors des cardes à main achetées avec le rouet.
C'était très physique. 

Cardeuse à rouleaux
Cardeuse à rouleaux

Lors d'une exposition de chapeaux, une jeune fille du stand à coté de moi avait une cardeuse à rouleaux et en faisait la démonstration.
Elle préparait sa laine beaucoup plus facilement que moi. 
Je me suis promis d'investir.

Laine teinte en séchage
essai de teinture

Quelques temps après, alors que je portais un bonnet tricoté avec la laine des lamas, une amie de l'orchestre de musique traditionnelle dans lequel je joue de l'accordéon diatonique m'a proposé la laine de ses moutons.

Bien entendue, j'ai accepté avec joie.

J'ai lavé des toisons de moutons, me suis mise à les teindre pour créer mes propres coloris. J'ai acheté ma cardeuse tant désirée.

Chapeaux en cours de fabrication
formation feutrage de laine

J'ai découvert  les chapeaux en laine feutrée grâce à une vidéo sur internet. Je me suis lancée mais le résultat n'était pas à la hauteur de mes attentes.

J'ai donc suivi une formation de laine feutrée au musée du chapeau de Chazelles sur Lyon.

De la laine des moutons brutes jusqu'au chapeau fini, tout est fait à la main dans mon atelier. On peut me voir travailler, toucher la laine et même s'essayer au feutrage ou au filage.

 

J'aime l'idée que la laine que j'utilise n'a pas fait de nombreux kilomètres pour arriver dans mon atelier. Cette laine était brûlée avant que je l'utilise. Je peux de ce fait participer un peu à la sauvegarde de la planète et remettre au goût du jour une pratique ancestrale.

 

Une autre fois, je vous expliquerai comment on fait un chapeau. En attendant voici quelques photos 

Écrire commentaire

Commentaires: 0